JP, mais pas pour Jean-Paul. (Ou peut-être que si?)

 

mm-1

L’escouade créative JP a frappé fort avec un parcours présenté à la Maison de la littérature lundi dernier. C’était le premier grand événement des JP à ma connaissance depuis leur formation officielle, et ils l’ont ficelé à perfection, comme un beau gros bas de laine tricoté à la main par une grand-mère sociopathe.

En attendant que je peaufine mes analogies, vous vous direz certainement « mais voyons, ce Turcotte est un diantre de mauvais critique : il adore tout! » Je ne peux m’en cacher, j’ai eu un plaisir incroyable pour l’instant au festival Québec en Toutes Lettres. Je n’attends que d’être déçu, mais ça ne vient pas. Aurai-je de la chance dans les prochains jours? Nous verrons!

Lire la suite

La croix bleue (Lux)

14455778_1270462119671462_245580730_o

 

Nirvana dans l’ghetto

Like it’s 1994

« I think I’m dumb

Maybe just happy » (do do do dooo)

 

Paysage nocturne scrappé

Une croix bleue jouquée su’l top de l’église

Paratonnerre décoratif, peut-être

 

Esthétique pop-catho

 

Même l’église semble craindre la foudre

C’est une nuit idéale pour perdre la foi

 

Nirvana dans l’ghetto

Like it’s 1994

 

Quatre heures du matin

La croix bleue fluo su’l top de l’église

Jure avec l’aube victorienne

 

Les nuages font la file, communiants célestes

Dans l’attente d’un hostie de soleil qui les éclairera pas

Y’annoncent lette aujourd’hui

 

 

(Par Lux)

Invasion poétique : Marché aux puces Charest

Par Anaël Turcotte

Note: cet article a été rédigé en juin 2016. Pour des raisons poétiques et à cause de la peste noire en 1347, il n’a pas été publié jusqu’à ce jour.

Chez le Collectif RAMEN, l’une de nos missions est de redécouvrir la poésie dans les lieux de Québec-ville. Surtout les lieux où on ne l’attend pas. (On n’attend pas la poésie, de toute façon. Elle s’impose la plupart du temps.) Pour nos lecteurs et lectrices sur les Internets, on envahit des endroits et on les passe à l’extracteur à mots. Première invasion poétique: destination Marché aux Puces Charest, avec Lux, Lucie Jean et moi-même.

Lire la suite

RAMEN 2.0

Ça nous fait très chaud au bouillon de présenter (enfin!) notre site web, après avoir bien fêté notre premier anniversaire en tant que collectif le 18 mai. Pour ceux qui ne nous connaissent pas: nous sommes des mots, nous sommes du papier et des voix. Nous sommes une force de mouvement dans la ville de Québec pour promouvoir la poésie en tant que mode d’expression et en tant que mode de pensée.

Nous ne sommes pas un collectif de soupe, mais nous brassons des choses.

Ce site web est une tribune. Nous allons vous nourrir en contenu de temps à autres, poétiser Québec-ville, vous montrer qui nous sommes et qui vous êtes. Revenez nous voir, même si on est quand même sorteux.

Faites le tour des lieux! N’essuyez même pas vos bottes, on fera le ménage, c’est pas grave. On a des événements, une boutique en construction, des séries d’articles qui s’en viennent, des liens vers les blogues et sites de nos amis…

Bonne visite et bonne poésie!

– Anaël Turcotte, pour le Collectif RAMEN

En bonus, une photo de la pose d’affiches pour la première soirée de lecture du Collectif RAMEN, en 2015.

151121RAMEN_003